Le cri de la femelle du lièvre : un mystère enfin résolu

Le lièvre est un animal qui n’est pas très connu. On ne parle pas beaucoup de lui, car on le confond souvent avec le lapin. Pourtant, le lièvre est une espèce intéressante et certains le présentent même comme un animal « aux super pouvoirs ». Que savez-vous du lièvre ? Dans cet article, nous allons vous en apprendre plus sur le lièvre et sa femelle.

Les caractéristiques physiques du lièvre

Rappelons que le lièvre est un petit mammifère appartenant à la famille des léporidés. C’est aussi à cette famille qu’appartiennent les lapins, la raison pour laquelle on confond souvent « lièvre » et « lapin ». Pourtant, ce sont deux animaux différents.

A voir aussi : Animaux exotiques en captivité : les espèces idéales pour un épanouissement garanti

Pourtant, le lièvre est une espèce intéressante et certains le présentent même comme un animal « aux super pouvoirs ». Le lièvre est assez fin et léger. Sur la balance, son poids ne dépasse pas les 7 kg et en taille, il ne fait pas plus de 70 cm.

Le pelage du lièvre peut être roux, blanc ou brun-gris en fonction de son espèce et des saisons. Placé à côté du lapin, vous allez remarquer que les oreilles du lièvre sont plus longues. Elles sont même plus longues que sa tête et ses extrémités sont noires.

A lire en complément : Femelle du lièvre : appellation et caractéristiques

Les pattes postérieures du lièvre sont également plus longues et très musclées. Ce sont grâce à elles que cet animal peut faire des bonds pouvant atteindre les deux mètres à la verticale et se déplacer à une vitesse jusqu’à 80 km/h.

La femelle du lièvre

La femelle du lièvre est appelée la hase. C’est l’appellation de la femelle du lièvre qu’on utilise souvent pour désigner la femelle du lièvre d’Europe qui est l’espèce de lièvre présente sur tous les continents. Entre la hase et le lièvre, il est difficile de faire la différence. En effet, les lièvres d’Europe ne présentent pas de dimorphisme sexuel et les mâles ont les mêmes traits physiques que les femelles. Cependant, en passant le lièvre sur la balance, vous pouvez reconnaître si c’est un mâle ou une femelle. Généralement, la hase est plus légère que le lièvre.

Pour la femelle du lièvre européen, la période de reproduction s’étale de janvier à octobre avec un pic au printemps. C’est à ce pic que vous pourrez trouver des lièvres dans les champs faire une parade nuptiale. Cette parade se traduit par des courses-poursuites effrénées. Si on dit que le lièvre est un animal aux super pouvoirs, c’est aussi par la capacité de la hase à s’accoupler, même avant la fin de sa gestation. Oui, elle peut mener une double grossesse, ce qui explique le fait qu’elle peut avoir un bon nombre de petits. Pour une portée, la hase peut avoir deux à quatre levrauts et sur une année, elle peut avoir cinq à six portées.

Le cri du lièvre

Ça peut vous étonner, mais oui, le lièvre produit un cri auquel on ne fait pas toujours attention. Le bruit que fait le lièvre et la hase est appelé le couinement ou le vagissement. Si on ne perçoit pas toujours son cri, c’est qu’il ne couine ou ne vagit qu’en cas de danger uniquement.