Sign in / Join

À quel endroit mettre le collier anti-aboiement ?

Il existe bon nombre de critiques et de préjugés sur l'emploi des colliers anti-aboiement sur les chiens ; maltraitance animale, torture, etc.

Aussi, les risques à justifier de telles remarques notamment chez les personnes n'ayant pas la maîtrise de l'outil restent tous aussi évident. Découvrez donc dans les lignes à suivre quelques directives sur l'usage de ce dispositif.

Lire également : Comment avoir un furet ? Et comment s'en occuper ?

Collier anti-aboiement : motif d'usage

A l'instar des hommes, les chiens disposent eux aussi d'un moyen très spécifique pour communiquer : les aboiements.

Cependant, il est fréquent de noter l'expression presque excessive de ces cris auprès de quelques spécimens dès qu'ils sont ennuyés ou distrait d'une manière ou d'une autre.

A lire aussi : Quel eau pour une tortue d'eau ?

Bien évidemment, cela finit par s'avérer très déstabilisant pour les personnes à proximité que ce soit le propriétaire même de l'animal ou son entourage.

Dans certains cas le collier anti-aboiement devient donc l'une des premières options à envisager pour régler le problème lié à son aboiement.

Comment disposer le collier anti-aboiement sur un chien ?

Le dispositif comme l'indique son nom est utilisé pour contrôler et diminuer les aboiement d'un chien. Toutefois, son efficacité sur l'animal doit nécessairement dépendre de la manière dont il est disposé. Un mauvais ajustement pourrait en effet se révéler néfaste pour ce dernier.

Ainsi, le collier-aboiement doit être placé sur la gorge du chien pour faciliter la détection des ondes vocale afin de mieux cibler les effets contre-aboiement.

En somme, la disposition du collier anti-aboiement sur un chien est beaucoup plus spécifique que l'installation du simple collier de promenade. Néanmoins, cela reste à la portée de toute personne ayant une bonne maîtrise de la question.

Fonctionnement des dispositifs anti-aboiement

Tout comme celui des promenades, le collier l'anti-aboiement se place autour du cou. Il est équipé d'une sangle à passer sur le sujet pour maintenir le boîtier contenant le dispositif anti-aboiement et ainsi permettre son fonctionnement.

Dès qu'il est mis en marche, le collier parvient à repérer le moindre bruit issue du chien à partir d'un détecteur de vibrations connecté aux cordes vocales par contact. Il peut donc s'activer automatiquement en cas d'aboiement en produisant un effet désagréable.

Compte tenu du dispositif, il est question d'une légère décharge électrique, d'une émission d'ultrasons ou de secousses. De même, on assiste souvent à une projection de liquide sur la truffe du chien l'objectif étant qu'il puisse faire le lien entre ces différents signaux pour changer de comportement.