Animaux de compagnie et leur adoption

Avoir un animal de compagnie au sein de son foyer permet de responsabiliser les enfants en leur donnant des tâches simples : remplir la gamelle d’eau ou de croquettes, brosser les poils de l’animal, nettoyer la gamelle ou la litière, etc. Adopter un animal domestique aide également les enfants à gérer leurs émotions et à gagner en estime de soi. Toutefois, il est nécessaire de prendre conscience des rentabilités engendrées par l’adoption d’un animal domestique. 

Le chien, le premier animal domestique

Le chien est le premier animal de compagnie à l’issue de la domestication du loup. Au fil des années, les animaux de compagnie sont devenus un véritable phénomène, notamment dans les sociétés occidentales. Le chat et le chien tiennent le rôle d’excellence parmi les animaux de compagnie. Viennent par la suite les poissons, les oiseaux, les furets, les chevaux, la chèvre, etc. Certains foyers possèdent aussi d’autres catégories d’animaux domestiques comme les reptiles (lézard, serpent, tortue, gecko, …) et les amphibiens (axolotl, grenouille, triton, …). 

A découvrir également : Comment nourrir un canard domestique ?

Animaux de compagnie : les soins nécessaires

Les chats et les chiens ont besoin d’être déparasités tous les trois mois, surtout avant la vaccination. Ceci afin de les protéger contre les parasites internes. Il existe également des parasites externes auxquels les animaux de compagnie sont exposés. Il s’agit entre autres des puces et des tiques. Ces derniers peuvent être éradiqués avec des traitements appropriés. N’hésitez pas à en demander à votre vétérinaire. Ainsi, vous pourrez maintenir la santé de votre animal intérieurement et extérieurement.

A part la vaccination et les traitements anti parasitaire, la stérilisation fait partie des soins indispensables pour le bien-être des animaux de compagnie. Chez les mâles, la castration permet de diminuer le risque de bagarres avec d’autres animaux, les risques de fugue, la tendance à marquer le territoire, etc. Chez les femelles, la stérilisation permet de l’éliminer les risques de tumeurs mammaires, les problèmes liés aux périodes de chaleur, les possibilités de grossesse nerveuse, etc.

A découvrir également : Les multiples opportunités professionnelles dans le domaine de l'animalerie

Les responsabilités liées à l’adoption d’un animal de compagnie

L’adoption d’un animal de compagnie doit être un acte réfléchi. Bien que cette action représente de nombreuses sources de satisfaction, elle implique également des contraintes et des devoirs. Les propriétaires se doivent d’accorder une grande importance aux droits des animaux. Ils doivent suivre des démarches responsables et protectrices comme l’identification d’un chat ou d’un chien attestant du lien entre celui-ci et son maître.

Pour permettre une adoption plus responsable, il est recommandé de se tourner vers des professionnels habilités à la cession d’un animal. Il peut s’agir : 

  • Des éleveurs
  • Des associations
  • Des refuges

Ces professionnels sont en mesure de vous donner toutes les informations sur l’histoire et la santé de l’animal afin de faciliter son adoption et sa socialisation.

Le principe de l’adoption responsable apporte de nombreux avantages pour l’animal adopté. Ce dernier aura moins de chance d’être retourné en refuges à cause d’une adoption qui n’a pas fonctionné par exemple. Un propriétaire responsable mettra tout en œuvre pour une meilleure adaptation au nouveau foyer. Pour la famille adoptante, elle aura plus de chance de pouvoir répondre aux besoins de l’animal pour son épanouissement et son développement physique.