Comment choisir son aquarium ?

L’aquarium est un très bel élément de décoration et un lieu dans lequel vivent les poissons. Vous pouvez les contempler à longueur de journée. Cette activité est à la fois relaxante et hypnotique. Encore faut-il choisir un aquarium qui soit réellement ornemental. Quels sont les critères à retenir dans cette optique?

Essayer l’aquariophilie avant de choisir son aquarium

Les amoureux des poissons pratiquent l’aquariophilie qui est une activité centrée sur le monde aquatique. Leur objectif commun est celui d’élever les poissons afin d’assurer leur bien-être. Pour choisir leur aquarium, ils se basent sur différents critères que sont :

A lire également : Élevage du Toui Celeste (Forpus Coelestis) : soins et comportement

  • La taille ;
  • Le type d’eau ;
  • La qualité d’eau ;
  • L’environnement.

La taille dépend de la taille des poissons. Le volume d’eau est fonction du nombre d’habitants. Pour le type d’eau, vous pouvez choisir entre l’eau chaude, l’eau froide, l’eau salée ou l’eau douce. En matière de qualité, on regarde le pH de l’eau, sa dureté, la présence de nitrates… L’environnement de l’aquarium consiste à reproduire l’habitat du poisson. On lui ajoute quelques accessoires pour aquarium dont de petites cachettes rocheuses et un substrat adapté à son espèce.

Les différentes sortes d’aquarium

Vous avez d’ores et déjà l’aquarium communautaire qui est la variante la plus connue et qui regroupe différentes espèces de poissons venant de divers milieux aquatiques. On le recommande généralement aux débutants, car il est facile à entretenir.

A découvrir également : Aliments toxiques pour chats : liste complète à éviter et conseils

L’aquarium biotope reproduit un biotope et réunit différentes conditions afin de créer la réplique d’un lieu naturel (cours d’eau, rivière, zones rocheuses, barrière de corail…).

L’aquarium géographique regroupe diverses espèces issues des mêmes régions. Il emprunte les codes de l’aquarium biotope et reproduit les conditions d’un paysage particulier.

L’aquarium spécifique est un type d’aquarium dans lequel on retrouve des spécimens d’une même espèce.

Le nano aquarium caractérisé par sa petite taille est parfait pour les enfants.

L’aquarium automne s’autogère via la filtration naturelle. Il faut changer les eaux tous les semestres.

L’aquascaping ou aquarium hollandais mettent les plantes en valeur. Ici, les poissons demandent les mêmes soins que dans les autres aquariums.

L’aquarium utilitaire permet aux aquariophiles de séparer les poissons en bonne santé des spécimens malades.

Comment chauffer et éclairer son aquarium ?

Le chauffage est indispensable à l’entretien d’un aquarium. Le chauffage est immergé dans l’aquarium. Les chauffages ou thermoplongeurs sont pourvus d’un thermostat intégré maintenant la température constante.

Les espèces les plus sensibles ont besoin d’un refroidisseur pour faire face aux canicules durant l’été. La durée et la puissance de l’éclairage doivent être définies en fonction des besoins des poissons. Il faut tenir compte des besoins en lumière.

Eau froide, eau salée, eau douce ou eau chaude ?

Le choix de l’eau à mettre dans un aquarium dépend des besoins des poissons et du budget dont vous disposez. L’aquarium d’eau douce froide convient aux débutants, car il est facile à entretenir. L’aquarium d’eau douce chaude offre un grand choix d’espèces de poissons.

Notez en outre qu’il y a deux types d’aquariums salés dont l’aquarium récifal et l’aquarium tropical. Ce dernier est connu comme étant l’aquarium d’eau de mer et peut abriter des espèces venant des pays chauds. L’aquarium d’eau saumâtre abrite des espèces qui optent pour les eaux salées.