Miaulement de chat : qu'est-ce que ça signifie ?

Même si le chat fait parfois usage d’un langage corporel, il communique principalement par le miaulement. À chaque son émis correspond un message qu’il essaie de transmettre. De fait, il est important de savoir ce que signifie le miaulement de chat.

Quelles sont les causes du miaulement d’un chat ?

Plusieurs raisons peuvent amener le chat à miauler. Parmi celles-ci, on a :

A lire aussi : Sélection des meilleures cages pour hamsters : Guide d'achat et conseils

 L’expression d’un besoin.

Très souvent, le miaulement du chat correspond à une demande. Par exemple, lorsque le son émis est aigu et répétitif, il est probable que l’animal souhaite avoir quelque chose. Il peut, par exemple, s’agir de l’eau, de la nourriture ou encore de l’ouverture de la porte. C’en est de même lorsqu’il se trouve en manque de câlins.

L’expression de sa joie

Le miaulement de chat peut être également dû à sa joie. Pour le faire, il émet un son aigu et positionne sa queue à la verticale. Cela se remarque particulièrement lorsque son maître rentre après une longue absence. Parfois, le miaulement peut s’accompagner de câlins et d’un ronronnement.

Lire également : Meilleures races de chiens de rapport pour chasseurs : sélection et conseils

L’expression de la colère ou de la peur

Il n’est pas rare de voir un chat afficher des signes d’agressivité. Le cas échéant, il peut miauler tout en émettant un son fort, long et bien grave. Cela peut être suivi d’oreilles plaquées en arrière, de feulements ou encore de poil hérissé. Ce sont, entre autres, des éléments qui renseignent sur la colère ou la peur du chat.

L’expression d’un mauvais état de santé

Le miaulement du chat peut aussi provenir de son état de santé défaillant. Dans ce cas, le son est excessif et inédit. Pour cela, il est préférable de rester en alerte tout en prêtant attention aux comportements qu’affiche l’animal. L’apparition de signes inquiétants doit conduire illico à un diagnostic auprès d’un vétérinaire.

L’expression d’un état de stress ou d’excitation

Le stress est l’une des principales causes du miaulement du chat. Lorsqu’il survient, l’animal s’exprime à travers un son saccadé. C’en est de même lorsqu’il se retrouve tout excité, par exemple, à l’idée de capturer un insecte ou un oiseau. Il faut noter que ce type de miaulement se reconnaît facilement, puisqu’il s’apparente à un caquètement.

Par ailleurs, il existe d‘autres raisons qui peuvent être à l’origine du miaulement du chat. Entre autres, on peut citer :

  • La sexualité ;
  • La douleur ;
  • La sénilité ;
  • Le bien-être ;
  • L’ennui.

Quelles sont les différentes sortes de miaulement de chat ?

Considérant les raisons à l’origine du cris du chat, on peut en dégager différentes sortes de miaulements que sont :

  • Le miaulement de communication ;
  • Le miaulement de sollicitation ;
  • Le miaulement de détresse ;
  • Le miaulement lié à un besoin ;
  • Le miaulement en période d’activité sexuelle.

Comment connaître le type de miaulement émis par le chat ?

La particularité du chat réside dans le fait qu’il peut moduler ses vocalises. Pour y arriver, il tient compte de son état d’esprit et des situations auxquelles il est confronté. En effet, durant son contact avec son maître, le chat a su développer un certain savoir-faire. Au regard de ce qu’il vit au quotidien, il sait ce qui fera réagir ce dernier. Il faut aussi noter que les chats ont une personnalité différente les uns des autres. Ils disposent chacun d’une signature vocale, ce qui ne favorise pas toujours l’explication des miaulements. Cependant, en se basant sur leur registre vocal, on peut distinguer les miaulements positifs et les miaulements négatifs. Ils se présentent comme suit :

Les miaulements positifs

Les miaulements positifs sont :

  • Doux, aigus, brefs et de faible intensité : ils sont souvent signe de satisfaction ou de salutation ;
  • Brefs, aigus, gazouillis et roucoulements: ils sont signe de bien-être, d’excitation et de plaisir ;
  • Répétitifs, modérés, aigus et accompagnés de ronronnements: ils expriment une demande d’attention.

Les miaulements négatifs

Les miaulements négatifs peuvent être :

  • Répétitifs de grande intensité et forts : ils sont l’expression d’une envie ;
  • Forts, graves, longs avec grondements : ils sont signe de colère ou de peur;
  • Aigus, courts, saccadés selon une intensité variable : ils surviennent souvent en cas de contrariété, de douleur et de stress de l’animal.

En accordant une attention à l’intensité, la tonalité et le rythme du miaulement, il est alors possible de définir l’état d’esprit du chat. Néanmoins, certaines études estiment qu’il est important de tenir compte du contexte dans lequel se produit le miaulement pour en apporter une explication. Par exemple, un chat qui miaule devant une porte souhaite qu’on la lui ouvre. Un autre qui miaule devant une gamelle voudrait exprimer un besoin nutritionnel et ainsi de suite.

Comment calmer un chat qui miaule ?

Il existe des chats qui, naturellement, sont bavards. Ce caractère varie selon l’animal et de sa race. Les plus difficiles à calmer sont les siamois et ceux des races asiatiques. C’est justement un facteur important à considérer avant d’accueillir un chat chez soi. Outre ce critère, pour calmer un chat, il suffit de considérer le besoin qui sous-tend son miaulement. Si c’est la faim, il faudra lui donner des croquettes. S’il s’agit du stress, optez pour des compléments alimentaires. Quoi qu’il en soit, le chat est un meilleur animal de compagnon, tout comme le chien.

Comment interpréter les miaulements de son chat en fonction de son comportement ?

Les chats sont des animaux très expressifs. Ils savent se faire comprendre de leur maître en utilisant notamment leur vocalisation, le miaulement. Pour interpréter les miaulements de son chat en fonction de son comportement, il faut savoir décrypter quelques signaux.

Le chat est un animal territorial et indépendant qui aime sa liberté et a besoin d'espace. Si votre chat miaule tout le temps, cela peut signifier qu'il veut sortir pour explorer l'extérieur ou qu'il ressent des douleurs liées à une infection urinaire, par exemple.

Un autre comportement fréquent chez les chats est lorsqu'ils viennent vers vous pour solliciter des caresses ou de la nourriture. Dans ce cas-là, ils peuvent aussi pousser un petit cri plaintif pour attirer votre attention. Voici donc comment interpréter les différents types de miaulements :

• Un miaulement court : il peut exprimer la joie, comme lorsque vous rentrez chez vous après une longue absence.
• Un miaulement long et mélodieux : votre compagnon veut jouer avec vous ! Il cherche à capter votre attention et affection.
• Des cris répétitifs : votre chat essaye probablement d'attirer l'attention sur quelque chose qui ne va pas (la faim, la douleur…).

Si malgré ces astuces, votre félin continue à être bruyant sans raison apparente toute la journée ou presque, même après avoir vérifié ses besoins physiques essentiels comme la faim ou l'eau fraîche régulière, il conviendra alors d'envisager une visite chez le vétérinaire afin d'envisager des solutions adaptées.

Quand faut-il s'inquiéter du miaulement de son chat ? Les signes à surveiller

Les chats sont des animaux très expressifs et ils ont chacun leur propre personnalité. Vous devez comprendre votre chat.

Si votre chat commence soudainement à miauler beaucoup plus que d'habitude ou qu'il émet des sons inhabituels, cela peut être signe de problèmes de santé tels qu'une infection urinaire, une maladie chronique ou même un problème dentaire. Si vous remarquez aussi des changements dans son comportement général comme une perte d'appétit ou une léthargie accrue, consultez rapidement votre vétérinaire.

Si le miaulement persiste après avoir pris soin des besoins essentiels du chat (nourriture, eau fraîche…) et si l'animal ne semble pas en mesure de se calmer malgré vos tentatives pour l'aider à se détendre, c'est peut-être le signe que quelque chose ne va pas.

Notez que les chats peuvent souffrir aussi bien physiquement qu'émotionnellement. S'ils ressentent du stress tel qu'un environnement bruyant avec la présence constante d'enfants ou encore la cohabitation avec un autre animal perturbateur dans leur espace vital quotidien, cela peut entraîner une augmentation significative des miaulements.

Dans tous ces cas-là, vous devez déterminer l'origine de ces miaulements et ainsi trouver la solution pour calmer votre animal.